« Mysore, qu’est-ce que c’est ? »

Mysore est une ville du sud de l’Inde, dans laquelle se trouve le shala * de la famille Jois, à l’origine de la méthode Ashtanga vinyasa.
Le Ashtanga est traditionnellement transmis de maître à élève de manière individuelle. L’élève se rend au shala de bonne heure tous les jours, sauf le dimanche, pour pratiquer une série d’asanas sous l’oeil vigilant du professeur. Chaque élève réalise sa pratique personnelle tandis que le professeur aide chacun à se placer correctement, par des ajustements manuels. C’est une classe silencieuse, afin de favoriser la concentration et l’état méditatif. Pour autant, il y règne une ambiance chaleureuse et une réelle ferveur.

Une à deux fois par semaine, le cours est guidé et rythmé par un compte en sanscrit, appelé le vinyasa. Cette classe est appelée led class en anglais.

« je viens de débuter, ce cours n’est pas pour moi » disent fréquemment les débutants.

Àu contraire, il est préférable de débuter directement avec cette pédagogie. Le premier jour, vous apprenez la salutation A. Vous la répétez pendant la semaine .Puis la deuxième semaine, le professeur corrige la première salutation et vous transmet la salutation B, et ainsi de suite, jusqu’à maîtriser une série complète. L’avantage est que l’apprentissage suit le rythme de la personne.

« Du coup, l’objectif est d’apprendre un enchaînement pour devenir souple ? » pourront s’interroger les curieux.

L’accompagnement Mysore permet certes de progresser rapidement en souplesse. Mais, il s’agit seulement de la partie visible de l’iceberg. La partie immergée, c’est le changement d’état d’esprit qui s’opère grâce à la pratique quotidienne, vers plus de calme et de sérénité.

Il est dit dans les yoga sutras de patanjali , au sujet de la pratique du yoga :

I_13 «  en l’occurence, cette pratique intense est un effort énergique pour se centrer. »

I-14 « Mais elle n’est une base solide que si elle est pratiquée avec ferveur, persévérance, de façon ininterrompue, et pendant longtemps »

« Quel est l’intérêt si le cours n’est pas guidé ?» se demandent les non-initiés.

Au delà du plaisir de pratiquer ensemble et d’avoir un lieu dédié à la pratique, la mysore est la classe qui permet le plus d’adaptations et le plus de progrès.

Pour les personnes fragiles, les femmes enceintes et les seniors, le professeur peut créer des séquences entièrement adaptées.
Pour les élèves faibles, moyens ou fervents, une série peut être apprise en six mois ou en six ans, selon les capacités de chacun.

Le professeur tient compte des caractéristiques uniques de chaque personne, ce qui permet à chacun de réaliser son plein potentiel.

Quand se déroule les cours Mysore ?

Le yoga ashtanga se pratique idéalement le matin, car c’est un yoga dynamique qui amène beaucoup d’énergie.
Se lever, dérouler le tapis et réveiller le corps avec conscience, tandis que le cerveau est encore vierge de toute impression, bouger, respirer et méditer…un rituel magique pour des journées réussies.